Semaine hip-hop 21-22

Pour sa deuxième édition, la semaine hip-hop revient pour vous faire partager la richesse de cette culture !

La semaine hip-hop permet de programmer des événements et des formats différents de ce que nous pouvons proposer, tout au long de la saison, à travers des concerts et des œuvres chorégraphiques propres à ce mouvement artistique. La culture hip-hop, particulièrement fédératrice, touche désormais plusieurs générations. Concerts, master class, initiations, concours de danse, open mic et battles, viennent rythmer cette semaine ouverte à tous.

Utopie(s) 21-22

Ce nouveau cycle comprend des spectacles mais aussi des films accompagnés de conférences.

Il permet de s’interroger sur notre futur qu’il soit imaginé, fantasmé, sujet de recherches par des écrivains, scientifiques, dessinateurs, réalisateurs, philosophes, porteurs de projets alternatifs, coopératives, tiers-lieux…
Ce cycle permet de mettre en avant l’imagination des artistes et les actions de producteurs, de militants associatifs ou de citoyens qui œuvrent, chacun à leur manière, à ouvrir une réflexion sur nos futurs, que ce soit à travers d’utopies ou de dystopies, de propositions alternatives sur les habitats de demain, les manières de vivre ensemble, nos modes de consommation…
L’objectif est de permettre à chaque spectateur de s’emparer, à travers une œuvre artistique, des questions qui nourrissent les problématiques actuelles de nos sociétés.

Les films accompagnés de conférence :
La Biodiversité, mercredi 29 sept. à 18h
Sport en montagne, dimanche 10 oct. à 17h
Les habitats innovants, dimanche 21 nov. à 17h
Les jeunes et l’environnement, dimanche 20 fév. à 17h
L’eau, dimanche 10 avril à 17h

Les spectacles :
– Ice memory
, mardi 19 oct. à 19h
– L’Atlas de l’Anthropocène 3
, jeudi 21 oct. à 20h30
– L’Atlas de l’Anthropocène 5,
jeudi 16 déc. à 20h30
– Entrer dans la couleur,
jeudi 13 jan. à 20h30

Hip-Hop Nakupenda

Avec humour et légèreté, Anne Nguyen détourne les codes de la conférence dansée et nous initie aux différentes gestuelles et aux principes de base de la danse hip-hop.
À travers le récit d’une journée fictive, le danseur Yves Mwamba nous fait entrer dans les coulisses du monde des auditions, des battles et des spectacles. Des États- Unis des années 1970 à l’Afrique contemporaine, il transporte le spectateur dans le quotidien de la culture hip-hop, une culture issue des classes populaires qui, par son universalisme, traverse les époques et les frontières.

Danseuse spécialiste en break et familière du monde des battles, Anne Nguyen fonde la Compagnie par Terre en 2005. La pensée scientifique, ainsi que sa pratique de différents arts martiaux, l’inspirent pour concevoir des univers chorégraphiques qui subliment la danse hip-hop et son essence. Précision du geste, contraintes géométriques, contrastes d’énergie et de densité, jeux d’imbrications de corps et mécanismes dansés, occupations de l’espace inattendues, sont la marque de ses chorégraphies. Anne Nguyen est artiste associée à L’Auditorium Seynod jusqu’en 2023.
Coproduction : L’Auditorium Seynod | La Compagnie par Terre reçoit l’aide pluriannuelle du Ministère de la Culture / DRAC Île-de-France, l’aide de la Région Île-de-France au titre de la “Permanence Artistique et Culturelle”, ainsi que l’aide au fonctionnement du Département du Val-de-Marne. | La Cie par Terre est associée au Centre culturel L’Imprévu de Saint-Ouen-l’Aumône (95) en 2021/2022, ainsi qu’à L’Auditorium Seynod (74) et au Centre d’Art et de Culture de Meudon (92) en 2021/2022 et 2022/2023.

CHAMP DE LUTTE – SEMEURS D’UTOPIE — En ligne !

À défaut de pouvoir vous accueillir dans la salle de L’Auditorium, nous vous proposons dans le cadre du cycle UTOPIE(S) CINÉMA*, une séance CINÉ-DÉBAT virtuelle autour du film documentaire de Mathilde Syre CHAMP DE LUTTES – SEMEURS D’UTOPIE (2020).

La séance sera suivie d’un échange avec la réalisatrice. Connectez-vous sur la plateforme de la 25ème heures  ICI, le MERCREDI 28 AVRIL à 20h ! La séance est à 5 € !

Pendant un an, la réalisatrice Mathilde Syre a suivi des agriculteurs, leurs gestes quotidiens, leurs réussites et leurs doutes. Autonomie, initiatives collectives, réappropriation du foncier, accès aux semences… Au delà de la préservation de l’environnement, ces paysans s’engagent chaque jour pour une agriculture  » vivable « , paysanne, et une autre manière de faire société… Et si le changement venait des champs ?

* Le cycle UTOPIE(S) CINÉMA est au cœur du nouveau projet de L’Auditorium. Il est composé de soirées autour de thématiques environnementales et sociétales pour découvrir, s’informer, échanger autour de sujets actuels avec des partenaires engagés localement. Elles sont composées de la projection d’un film documentaire précédée ou suivie d’une table ronde ou conférence sur le sujet.

ULTRASON – la résidence tremplin

La résidence tremplin est réservée à des premiers projets identifiés lors de la formation CUB ou par le biais de repérages. Dans un premier temps, elle accompagne un jeune artiste par la mise à disposition d’espaces de répétitions et par des conseils à la production et à la structuration. Quand le projet est affirmé, l’artiste peut bénéficier d’une coproduction ainsi que d’une programmation.

Artistes ULTRASON :
Jerson Diasonama (Annemasse), Danse hip-hop
Amaury Réot (Annecy), Danse
Alma Rechtman (Annecy-Paris), Théâtre
Tommy Dinh (Bonneville), Danse hip-hop

Artistes en résidence

Pour être au plus près des formes émergentes, au cœur des vibrations, L’Auditorium Seynod devient un pôle de production. Nous avons mis en place un parcours cohérent d’accompagnement et de soutien allant de l’idée d’un premier projet à l’épanouissement d’un artiste dans sa maturité créative.

Nous avons ainsi créé quatre niveaux d’accompagnement :

CUB – inCUBateur artistique local
Premier incubateur artistique sur la région Auvergne-Rhône-Alpes, CUB a pour vocation d’accompagner les jeunes artistes au tout début de leur carrière, à la naissance d’un premier projet, en théâtre et/ou en danse, qu’il soit un spectacle ou une performance, adressé à la scène ou in situ.
Imaginé comme une année d’expérience, CUB mêle des contenus de formation autant que des temps de laboratoire en salle de répétition. À la fin de l’année, les artistes ont un projet nourri par ces différents temps de travail et d’expérimentations artistiques sans obligation de résultat.

Dix artistes sélectionnés cette saison pour suivre l’inCUBateur :
Agata Kazmierska – théâtre ; Camille Besseau et Camille Roche – danse ; Clémentine Przybyla – théâtre ; Elodie Chhor – danse ; Fanny Gabison – Danse ; Gaétan Schneider – danse ; Maëva Abdelhafid – danse ; Lucie Delpierre – danse ; Morgane Chatenoud – danse ; Paul Naparstek – théâtre/clown

ULTRASON – La résidence tramplin (1 à 3 ans)
La résidence tremplin est réservée à des premiers projets identifiés lors de la formation CUB ou par le biais de repérages. Dans un premier temps, elle accompagne un jeune artiste par la mise à disposition d’espaces de répétitions et par des conseils à la production et à la structuration. Quand le projet est affirmé, l’artiste peut bénéficier d’une coproduction ainsi que d’une programmation.

Les artistes ULTRASON : Jerson Diasonama (Annemasse), Danse hip-hop ; Amaury Réot (Annecy), Danse ; Alma Rechtman (Annecy-Paris), Théâtre ; Tommy Dinh (Bonneville),Danse hip-hop


ECHO – Les compagnies en résidence (1-2 ans)
Les compagnies en résidence s’adressent à des artistes ayant déjà une expérience chorégraphique ou de mise en scène. La résidence à L’Auditorium Seynod permet de consolider un projet artistique dans son implantation régionale ou nationale.
– Mise à disposition d’espaces de création
– Conseils à la production et à la diffusion
– Possibilité d’une coproduction de 5000 euros
– Actions culturelles construites avec l’artiste autour de son projet artistique
– Programmation d’une ou plusieurs dates de représentation.

Les artistes ECHO : Cie Beaver Dam – Edouard Hue (Annecy) ; Cie Kham – Olé Khamchanla (Valence) ; Cie Demain dès l’Aube – Hugo Roux (Annecy) ; Cie Anothaï (Annecy) ; Cie Carmel Loanga (Paris)


PULSE – Artiste associé (3 ans)
L’aide d’artiste associé s’adresse à des artistes confirmés, ayant déjà une maturité chorégraphique ou dans la mise en scène. Le travail ensemble sur trois ans permet  l’accompagnement de plusieurs projets artistiques et une vraie implication de l’artiste dans le lieu.
– Mise à disposition d’espaces de répétitions, coproductions de 5000 euros par an
– Implantation sur un territoire par la mise en œuvre d’idées innovantes en terme d’événements ou d’actions culturelles
– Programmation des projets ainsi que du répertoire de l’artiste
– Implication de l’artiste dans la programmation du lieu

Nos artistes associées 2020—2023 : Myriam Boudenia – Cie La Volière (Lyon) et Anne Nguyen – Cie par Terre (Paris)