Fricassée de maris
Théâtre

Report saison 19—20

À partir de récits collectés par l’anthropologue Betty Mindlin auprès de tribus indigènes amérindiennes, Fricassée de maris donne à entendre en mots et en musique le contenu surprenant de mythes érotiques millénaires qui, sans tabous, renouvellent nos représentations féminines et notre imaginaire.

Pour faire dialoguer les récits fascinants de ce recueil avec la musique, Guillaume Bourgogne, directeur et chef d’orchestre de l’ensemble Op. Cit. a fait appel à deux compositeurs et à la comédienne et metteuse en scène Chloé Begou. Cette dernière a retenu quatre récits qui évoquent la jalousie, l’amour, la vengeance ou la séduction, à travers la parole de femmes libres et aventurières.

Diplômé du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP) où il obtient ses premiers prix d’harmonie, d’analyse musicale et d’orchestration (unanimité), Guillaume Bourgogne est chef d’orchestre, directeur musical de l’ensemble Cairn et compagnon de route du compositeur Jérôme Combier. Il est aussi l’initiateur de rencontres décapantes au sein de l’ensemble Op. Cit., un « orchestre pour la cité » qu’il a fondé en 2008 en région lyonnaise dont la ligne artistique atypique croise musique classique contemporaine et improvisation, musique du répertoire et créations.

D’après Fricassée de maris de Betty Mindlin et des narrateurs indigènes brésiliens

La Colonie Bakakaï :
Mise en scène et jeu : Chloé Bégou
Composition : Raphaèle Biston et Antoine Arnera
Scénographie et costumes : Eloïse Simonis
Dramaturgie : Gaëlle Jeannard

Ensemble Op. Cit :
Directeur artistique et chef d’orchestre : Guillaume Bourgogne
Clarinette basse : Clélia Bobichon
Harpe : Laure Beretti
Piano : Grégory Ballesteros
Contrebasse : Emilie Martin
Batterie : Emmanuel Scarpa

Coproduction : L’Ensemble Op. Cit et le Festival Détours de Babel | Soutien : DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, Région Auvergne-Rhône-Alpes, Théâtre de la Renaissance.